La troisième vie du parcours Vita Douala

Être journaliste/blogeur, c’est exposer sa vie à tout bout de champ. Lorsque l’on a un sujet de billet, il vaut mieux s’y atteler et le publier.

Depuis deux mois, j’avais en effet programmé un reportage sur le deuxième décès du parcours Vita Douala. A ce moment là, il était dans un état défraichi, la peinture blanche semblable au papier Canson collé cà et là. Le parcours en lui désormais parsemé d’embuches crées par dame nature. Bref, un spectacle désolant dans un pays de sport et de sportifs. Encore visible hier dimanche 28 septembre 2014.

Vue actuelle d'un tronçon du parcours vita à Douala

Vue actuelle d’un tronçon du parcours vita à Douala

La pluie aidant, je me suis retrouvée à 2mois d’inactivité sportive avec des kilos en trop pour cadeau. Au moment où je me décide (enfin) à le faire, il me faut risquer un arrêt cardiaque (en faisant le tour) pour constater que les gars ont devancé mes intentions et comblé la majorité des trous.

Heureusement que j’avais prévu un plan B. Le A est toujours d’actualité certes mais je préfère parler de la 3e vie du parcours Vita. L’histoire raconte que le parcours a vu le jour en #Jenaipascherchél’année. Il a été réhabilité courant 2011. Ce qui se passe en ce moment, c’est ce tout que j’ai choisi de choisi de décortiquer parcelle par parcelle. Suivez le guide.

C’est l’atelier de rafistolage le plus élevé de la ville: on rafistole tout. Les trous, les parcours, les obstacles, la peinture, les épreuves… à cout de boue géante ou de contre-plaqué teinté en bleu. La ou c’est compliqué, on crée un nouveau parcours

Rafistolage du parcours Vita à Douala

Rafistolage du parcours Vita à Douala

C’est le Paris-Bercy de Douala. Pas de Roumanoff ou de Beyoncé. Ici, Charlotte Dipanda, Flavour ou Stanley Enow drainent du monde à la faveur des spectacles organisés par les promoteurs de la capitale (vidéos youtube stanley). Nonobstant les caprices de dame nature. J’ai payé donc je reste.

Une vue du public au concert de Zaho

Une vue du public au concert de Zaho

Il est aux églises dites réveillées (ou endormies ça fait quoi ?) ce que TB Joshua est aux nigérians. Un vaste temple de figuration pour les jours sans gloire et les nuits sans espoir. Veillées de prière et autres soirées de délivrance s’y succèdent à « miracles en veux-tu voilà ». En journée, elles vendent aussi des livres ou distribuent des tracts.

Représentants évangelistes au parcours vita

Représentants évangelistes au parcours vita

Ce sont les multiples villages de l’ouest déportés à Douala le temps d’un week-end. Funérailles, réunions, cassations de la tontine, … Au moins ici, les routes ne sont pas barrées. C’est pratique pour gérer la diaspora qui a souvent du mal à rentrer au village.

Et c’est surtout le nouveau marché des produits de fitness. Ginseng, gingembre, citron, températures, équipement,…. On y trouve de tout à la portée de toutes les bourses. Vous n’aurez plus de raison de vous défiler.

C’est le verger où les arbres fruitiers germent au jour le jour sur des bassines posées à même le sol. A quand le verger réel ?

C’est le Disneyland de Douala. Mieux que happy sport ou le défunt manège (je crois hein). Les enfants y jouent a attrape-moi si tu peux. Les adultes à embrasse-moi si tu veux ;

Balades sur le lac

Balades sur le lac

C’est le Venise des Douala(lac et promenades), parc d’attractions. Les amoureux se bécotent sur les pagodes dans le lac de fortune. A défaut du vrai, le faux sert aussi nor ?

La foire promo des affiches : écoles, entreprises et même listes électorales. C’est une vaste place publique où la meilleure offre se trouve les meilleurs clients.

C’est le plus grand espace de speed-dating au monde. Le 123love.direct. La mecque de Meetic. L’éventail est large. Ici, tu peux évaluer à quelles effluves seront parfumés tes draps après la gymnastique « litique ». Formule d’attaque : « On fait le parcours ensemble ? » ? Vous croyez que tous les moulants que portent les hommes et femmes là c’est toujours pour le sport ? Quand ce n’est pas le moniteur, c’est le DG d’une obscure société qu’elle vise pour sa cadette, pour son argent ou simplement pour sa vanité personnelle.

Vue du parcours vita

Vue du parcours vita

Et puis enfin, et avant tout, c’est la plus grande salle de fitness de la ville avec des ateliers et des moniteurs adaptés à tous âge et à tout genre. Le lieu ou je vais souvent écumer mes cuites de la semaine et admirer toutes ces personnes s’étirer sous la douleur des exercices ou me titiller l’odorat avec leurs parfums procurés par l’effort. Ou certains abandonnent en sueur et ou d’autres essayent tant bien que mal de perdre les kilos acquis par la consommation exagérée de Guinness. Car tout celà, le Parcours Vita Douala.

Shalom !

 

The following two tabs change content below.
tjatbass
Je me prénomme Gaelle et je vis au Cameroun. Je suis passionnée par les métiers de la communication depuis ma tendre enfance. J’ai été formée au journalisme, à l’animation radio et TV. Aux écoles d’ici (Université de Douala) et d’ailleurs (RFI, BBC, Rue 89). Mon blog est constitué d’articles, de reportages, de chroniques, de tous les styles journalistiques en fait. Selon les humeurs et selon les sujets rencontrés sur mon chemin.

Une réflexion sur “La troisième vie du parcours Vita Douala

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *