L’écho de « Pala pala woman » raisonne comme les pas d’un éléphant

Trois ans après « Pousser la vie » son tout premier album, Mani Bella revient sur la scène musicale avec un maxi single de deux titres : « Face à face «  et « Pala pala woman ».

Un « Ndomba » de musique bien pimenté, sorti de l’épicerie musicale de l’illustre Bertrand Eba.  La « AMBER ROSE » du Bikutsi comme ses fans l’appellent désormais, signe là un retour assez fracassant, une suite logique de sa philosophie musicale.

Mani Bella by Bikutsi Attitude

Mani Bella by Bikutsi Attitude

Arrivée au Cameroun depuis le 05 décembre 2013 en provenance de Paris où elle vit, Mani  Bella et sa team sont au four et au moulin pour mettre ce projet sur le chemin du succès. Les évènements se succèdent et les points se mettent sur les « i ». Du 10 au 12 Janvier 2014, Kamina Pictures et associés se sont privés de sommeil pour une réalisation réussie du vidéogramme de « Pala pala woman » qui est la deuxième chanson de ce projet. Ce fut un réel moment de plaisir et de partage pour obtenir la bonne image, le bon stylisme, le meilleur cadrage…

Pendant que la post production suit son cours, Bikutsi Attitude, Leader TV et les médias partenaires s’assurent de la mise à jour régulière de l’actualité de la star afin d’aiguiser les attentes des fans. Les radios, boîtes de nuit, snack bar et discothèques ne sont pas en reste.

L’écho de « Pala pala woman » raisonne comme les pas d’un éléphant. Le clip vidéo sera disponible dans quelques jours !

En attendant, voici le making-off

Shalom!

The following two tabs change content below.
tjatbass
Je me prénomme Gaelle et je vis au Cameroun. Je suis passionnée par les métiers de la communication depuis ma tendre enfance. J’ai été formée au journalisme, à l’animation radio et TV. Aux écoles d’ici (Université de Douala) et d’ailleurs (RFI, BBC, Rue 89). Mon blog est constitué d’articles, de reportages, de chroniques, de tous les styles journalistiques en fait. Selon les humeurs et selon les sujets rencontrés sur mon chemin.

4 réflexions sur “L’écho de « Pala pala woman » raisonne comme les pas d’un éléphant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *