Lapiro est mort! Vive l’artiste

Comme pour Ateba Eyene il y a quelques semaines, la nouvelle du décès de l’artiste s’est répandue comme une traînée de poudre sur la toile.

Annoncé très malade il y a de cela quelques jours par la chaîne de télévision Canal 2, l’artiste musicien très connu et aussi très controversé camerounais Lapiro de Mbanga, a rendu l’âme ce dimanche en début d’après midi du côté de New-York. Pensionnaire de 2008 à 2011 de la prison centrale de New-Bell à la suite de la parution de sa chanson Constitution constipée, l’artiste vivait en exil avec toute sa famille depuis le 12 septembre 2012 à Buffalo, ville du nord de l’état de New-York.

Lapiro de Mbanga

Lapiro de Mbanga

Lire la suite

Petits constats d’un périple (part 1)

Bonjour…

Ceux qui me suivent sur Facebook depuis 2 jours savent que je suis à New York. Du moins, que j’étais en route pour New York. Je vous rassure. Je suis bien arrivée. Après plus de 19 heures de vol.

 

Beaucoup ignorent la raison (ils s’en foutent d’ailleurs pour la plupart). L’essentiel est que j’y sois. Suffisant pour moi.

Depuis mon départ, j’ai tiré beaucoup de leçons que j’aimerais partager ici avec vous.

Fuite

Fuite

Lire la suite

Lettre d’une fan à X Maleya

Bonsoir les gars. C’est depuis 10h ce matin que je cherche la bonne formule pour vous écrire (parce que je ne veux pas le mauvais kongossa sur mon nom après),  pour vous exprimer ma déception. Je vous aime trop pour vous mentir, pour vous dire que j’ai aimé « Révolution ». Donc ne m’en voulez pas.

Vous avez tout fait pour que le 26 août soit associé à l’événement musical de la rentrée 2013. La grande affiche de l’immeuble Shell à Yaoundé présageait de la démesure futuriste de l’opus. Et comme tous les autres, j’ai attendu. J’ai attendu le 26 août, couru acheter copier le CD, écouté, réécouté, fait une pause. Le cycle Réécouter, écouter « Tous ensemble », revenir à « Révolution » a duré une semaine. Au final, je suis bien obligée de me rendre à l’évidence : vous êtes bien les auteurs de ma « Révolution» « Désillusion ».

Copyrights www.jewanda-magazine.com/

Copyrights www.jewanda-magazine.com/

Vraiment, après le départ de « Sam Man » de la tanière et tout ce qui se raconte sur lui depuis là, je suis désolée de dire que la côte des bassa va encore subir un coup après l’écoute de votre album. Ce doit être l’effet Um Nyobé, assassiné le 13 septembre 1958 ; ou le fait que vous soyez désormais considérés comme les fanions de Samuel Eto’o. Je n’ai rien dit. Lire la suite