A plume ouverte

De retour d’un silence involontairement long, j’ouvre mon Facebook et pour une fois, je décide d’épurer toutes les notifications. Je découvre avec beaucoup de surprise et de plaisir que la famille Mondoblog s’inquiète de ma subite discrétion. Merci père Ziad.

@ routard.com

@ routard.com

J’ai été touchée. Et rassurez-vous, chers frères et sœurs Mondoblogueurs, je ne vais pas quitter la famille. D’autant que je suis impatiente de découvrir et d’accueillir les nouveaux membres. J’ai cherché comment partager avec vous ces choses qui me choquent depuis un moment sans paraître désemparée. Sans donner l’impression que l’espoir est une expression française absente des dictionnaires camerounais. D’ailleurs, l’expression « Le pays ci est mauvais ! On va faire comment ? » n’est-elle pas devenue la devise courante au pays ? Lire la suite